Observation du MicroPhytoBenthos Intertidal par modèle de transfert radiatif V-IR: interactions producteur primaire, biogéochimie et socio-écosystème


La transformation du signal pigmentaire du microphytobenthos (MPB) des vasières en biomasse repose pour le moment sur une corrélation établie en laboratoire sur un biofilm de diatomées, entre pics de coefficient d'absorption de chlorophylle a et mesure HPLC en mg.m-². Ceci ne permet pas d'estimer les biomasses de tous les biofilms possibles. Si nous maitrisons l'extraction des propriétés optiques des différents types de MPB, la compréhension de l'évolution de leur cortège pigmentaire demande la mise d'un réseau entre plusieurs sites soumis à des conditions environnementales variables. Pour initier ce réseau nous avons obtenu de la Mission pour l'interdisciplinarité (MI) du CNRS le financement de campagnes aéroportées en 2016 sur la baie d'Authie et Marennes Oléron en plus du site de Bourgneuf que nous suivons depuis 2009 (voir SOHLA) et qui lui est financé en 2016 sur fonds propres de l'OSUNA (AOI 2016 MPBSurv).

campagne 2016


Les campagnes sont prévues en août-septembre

Mai - validation des polygones des zones d'étude : MI Littoral 2016 OMPBI v3.kmz (à visualiser avec Google Earth)

Juin -  validation des plans de vol autour du midi solaire à marée basse
 MI Littoral 2016 OMPBI v3.kml

21 Septembre 2016 réalisation des acquisitions sur la Baie d'Authie et sur la vasière de Brouage (Bassin de Marennes-Oléron).

17 octobre 2016 réalisation de la Baie de Bourgneuf.
Décembre 2016. Traitement des images en vraies couleurs et application du modèle de transfert radiatif de calcul des biomasses de microphytobenthos.

Baie d'Authie 21/09/16
 Authie rvb Authie MPB

Brouage 21/09/16
Brouage rvb  Brouage MPB

Bourgneuf 17/10/16 (ligne 8 incomplète)
 Bourgneuf rvb
 Bourgneuf MPB
voir échelle couleur page SOHLA
-